Divers

Adsense : « Limitation de la diffusion d’annonces… ». Pourquoi ? Que faire ?

Adsense : « Limitation de la diffusion d’annonces… ». Pourquoi ? Que faire ?

« Limitation de la diffusion d’annonces appliquée à votre compte AdSense ». Voici le titre de l’email que j’ai reçu il y a quelques jours. Google Adsense a limité le nombre d’annonces diffusées sur mes autres sites (en vérité… il a retiré toutes les pubs sur tous les sites où j’en affichais, il ne se contente pas de simplement « limiter »), par ce qu’il a détecté un soit disant « Problème de trafic incorrect ».

Cette limitation, c’est près de 20% de mon chiffre d’affaires qui s’envole d’un coup. En un claquement de doigt. Qu’est-ce qui a provoqué cette limitation ? Comment j’aurai pu éviter ce problème ? Comment le résoudre ? Quelles-sont les alternatives à Adsense pour compenser les pertes ?…

Beaucoup de questions se bousculent dans un moment comme celui-ci. Même si dans mon cas ce n’est pas trop grave, ça ne représente « que » 20% du CA mais pour d’autres éditeurs ça peut être bien plus. Je vais donc faire le point dans cet article, cela pourra peut-être aider d’autres personnes dans le même cas que moi.

Pourquoi ? Qu’est-ce qui provoque cette limitation ?

Cette limitation s’applique bien souvent à cause d’un « problème de trafic incorrect ». Du moins, c’est ce qui nous est indiqué lorsque l’on se connecte sur le compte Adsense concerné :

Adsense : Diffusion des annonces limitée

Comme à son habitude Google nous donne des informations très vagues, et c’est donc à nous de chercher d’où vient le problème.

Pour Adsense, le trafic incorrect qu’est-ce c’est ?

Le trafic incorrect qu’est-ce que c’est ? Et bien, d’après Google lui-même, ce serait du trafic :

[…] susceptible d’augmenter artificiellement les coûts d’un annonceur ou les revenus d’un éditeur.

Et Google détecterait ce fameux trafic de la manière suivante :

Par le biais de systèmes automatisés et d’examens manuels…

Connaissant les services de Google, on se doute rapidement que le coté automatisé est beaucoup plus présent que le coté manuel.

On notera aussi que les systèmes en question ne sont pas vraiment au point. Puisque dans un cas comme celui-ci, c’est l’ensemble du compte Adsense qui est limité. Donc tous les sites présents dedans, et pas uniquement le site où ce problème aurait été détecté.

Mais on peut s’estimer « heureux », car à une époque pas si lointaine (les forums en sont encore témoins) les éditeurs voyaient leur compte Adsense être fermé purement et simplement, et sans plus d’information qu’aujourd’hui.

D’ailleurs on ne nous indique pas non plus quel site est concerné. Donc si on en a beaucoup… et bien bonne chance pour trouver la source.

D’où provient ce trafic incorrect ? Deux possibilités :

1- On a attiré du trafic de mauvaise qualité volontairement et/ou généré des clics artificiels

Toujours d’après Google et aussi par déduction, il est possible par exemple qu’on a acheté de la publicité à très moindre coût et de mauvaise qualité. Généré des visiteurs « factices » via des échangeurs de trafic. Conclu des partenariats avec des sites très bas de gamme. En sommes on a peut-être attiré volontairement du trafic non-ciblé et inutile sur notre site.

Ou on a peut-être également cliqué soi-même sur les publicités dans l’espoir d’augmenter ses revenus, ou bien demandé à d’autres personnes de le faire pour nous.

Ou encore, on a cherché à tromper l’œil des visiteurs sur notre site pour qu’ils cliquent sur nos publicités involontairement.

En bref, on a essayé de tromper les annonceurs ainsi qu’Adsense sur le nombre d’impressions et de clics. Et dans ce cas et bien… on ne peut s’en prendre qu’à soi-même, et vaut mieux arrêter au plus vite.

2- Ou, on n’a rien fait de tout ça…

Dans mes, contacts, nous sommes trois à avoir rencontré ce problème en l’espace de 2 ou 3 mois seulement. Et nous sommes très loin d’être les seuls, là encore de nombreux forums en témoigne.

Et pourtant nous faisons les choses comme on le fait depuis des années : on rédige et publie des articles, on se référence, on partage quelques articles sur nos pages Facebook, Pinterest et compagnie, on envoi quelques newsletters à nos abonnés… En bref, rien de spécial et d’inhabituel.

Pour ma part je n’ai même jamais cherché à maximiser réellement mes revenus Adsense. Et minimum + de 80% des visiteurs de mes sites proviennent des résultats de… Google lui-même.

Alors, dans ce cas d’où peut venir le problème ? Je vois trois possibilités :

  1. C’est une erreur de la part de Google Adsense ? C’est possible après tout, surtout qu’il s’agit de « systèmes automatisés » comme on l’a vu. Et on sait que ces derniers temps plusieurs services de Google ont rencontrés des problèmes (la search console notamment). Mais il a quand même dû détecter quelque chose d’anormal.
  2. Le site concerné par ce problème n’est peut-être plus assez bien pour Adsense, plus assez au goût du jour et donc peut-être plus assez rentable pour les annonces. Par ce qu’il faut aussi se remettre en question.
  3. Du trafic incorrect et/ou des clics artificiels ont été générés sur notre site, à notre insu.

Cette troisième possibilité et elle aussi très probable. Ces dernières années, j’ai reçu à plusieurs reprises des milliers de visites, souvent sur un ou deux jour, de la part de bots dont je n’étais aucunement responsable. Ça arrive au quotidien à des milliers de sites.

On sait également que le nombre de clics peut être augmenté peut être augmenté de la même manière, toujours hors de notre volonté. D’ailleurs (d’après certaines sources) de nombreux éditeurs dernièrement auraient reçus des demandes de rançon en Bitcoin en étant menacé par ce genre d’attaque, qui entrainerait donc le déclenchement du système anti-fraude du compte Adsense.

Comment résoudre ce problème et lever la limitation d’annonces ?

1- Identifier et supprimer la source du trafic incorrect

Pour résoudre ce problème il faudrait pouvoir l’identifier dans un premier temps… Malheureusement Adsense ne nous donne aucune indication.

La plus part du temps nous avons seulement deux outils de mesures : Analytics pour le trafic global, et la Search Console pour le trafic organic. Le plus susceptible de nous permettre d’identifier le problème est Google Analytics. Si l’on y constate un trafic important et de provenance relativement douteuse, il faut alors régler le problème…

Malheureusement, pour ma part mon compte Google Analytics ne me fournit aucune donnée de ce genre. Mon trafic est comme depuis plusieurs années, rien d’anormal ces derniers temps. Et d’autres éditeurs sont dans ce même cas.

De toute manière, même en réussissant à identifier la source de ce trafic incorrect ce n’est pas dit qu’on puisse y faire quelque chose.

2- Attendre que Google Adsense revoit son jugement (Moins de 30 jours en théorie…)

Attendre la fin de la limitation Adsense

Comme on peut le lire de nouveau sur la capture d’écran ci-dessus, Adsense nous fait comprendre qu’il va vérifier une nouvelle fois notre compte, durant les 30 jours qui suivent la limitation d’annonces.

Et il semble le faire réellement. En effet dans mes contacts et sur les forums, j’ai pu voir que beaucoup de personnes ont pu de nouveau afficher des publicités sur leurs sites après un certain temps, sans action particulière de leur part.

Deux amis m’ont précisés qu’ils n’ont strictement rien fait (par ce qu’ils n’avaient rien à se reprocher) et qu’ils ont eu la limitation levée au bout de 10 à 15 jours. Donc à voir si ce problème se règle avec le temps, je mettrai à jour cet article si jamais mon compte Adsense revient à la normale.

Mais comme le dit Google Adsense : cette durée peut être plus longue dans certains cas. Donc là encore il reste très vague.

Édit Avril 2021 : Reprise adsense

Depuis la publication de cet article, Adsense a bel et bien levé la limitation de mon compte, sans action particulière de ma part.

Je peux désormais diffuser les annonces librement.

La limitation a durée environ une dizaine de jours avant que je puisse de nouveau monétiser mes sites. Donc rassurez-vous si vous êtes touché par une limitation, celle-ci sera très certainement revue par Adsense.

Cependant, je ne connais toujours pas la raison pour laquelle mon compte avait été limité, je m’attends donc à potentiellement recevoir une autre limitation un de ces jours.

3- Contacter le support de Google Adsense ou demander de l’aide sur son forum

Oui, on peut essayer ça aussi, demander de l’aide au support d’Adsense ou bien sur le forum. Le forum est disponible en cliquant ici. Et pour le formulaire de contact d’Adsense ça je ne sais pas, je n’ai pas eu la force de le chercher.

Malheureusement c’est inutile dans la plus part des cas. Après ça ne coûte rien d’essayer d’obtenir des réponses utiles, on sait jamais, sur un malentendu peut-être que… mais vaut mieux pas miser là dessus.

4- Revoir la qualité de son site, le contenu, etc…

Par ce qu’il faut aussi savoir remettre en question son travail. Une limitation de la part d’Adsense est une bonne occasion de vérifier l’état de ses sites, remettre au goût du jour les pages obsolètes, rajouter du contenu sur les pages où il en manque, revoir le design, la navigation, etc…

Je dois que parmi les sites présent dans mon compte Adsense, il y en a un qui n’est pas maintenu à jour depuis un bon moment. Et c’est peut-être lui la raison de cette punition.

Il faut que les visiteurs cliquent sur les publicités Adsense pour que cela nous rapporte. Mais ils ne doivent pas cliquer simplement par curiosité, sinon ce n’est pas rentable pour les annonceurs.

Sauver les pertes et contourner le problème avec Ezoic

Dans tous les cas, cette limitation ne sera pas levée immédiatement. Et pour le moment on se retrouve avec des pertes de revenus plus ou moins conséquentes.

À ma connaissance, je ne vois qu’un seul moyen de contourner le problème rapidement : la plateforme Ezoic. Grâce à Ezoic, je connais plusieurs éditeurs qui ont pu afficher de la publicité Adsense malgré cette limitation ou malgré d’autres problèmes (comme l’impossibilité de débloquer un compte Adsense).

Je n’ai pas encore pu utiliser cette solution, pour différentes raisons techniques (et par flemme faut l’avouer) un peu trop longues à détailler ici. Mais vous, vous le pourrez certainement.

Ezoic est un outil gratuit qui permet à la base de maximiser ses revenus publicitaires, et potentiellement les performances d’un site. Et Ezoic est « Google Certified Publishing Partner », je ne sais pas exactement ce que cela signifie mais d’après ce que j’ai compris cela leur permet d’afficher des publicités Adsense sur notre site, même si on n’a pas de compte Adsense. En gros c’est via leur compte Adsense à eux.

Voila pour la petite astuce qui peut sauver des vies. Peut-être même que vous gagnerez plus d’argent qu’avant via Ezoic. Pour le moment je n’ai pas testé cette solution, mais c’est une piste à explorer.

Plus d’infos ici : ezoic.com/fr/monetisation/, n’hésitez pas à vous inscrire pour voir ou même prendre contact avec eux.

Peut-on éviter la limitation de diffusion d’annonces de Google Adsense ?

Comme on l’a vu et répété, le trafic de mauvaise qualité serait la cause de cette limitation. Soit on en est responsable, et dans ce cas il suffit simplement d’arrêter ça.

Soit on n’en est pas responsable, et dans ce cas on ne peut rien faire. Ou encore, on ne détecte strictement aucun changement de trafic de notre coté, et dans ce cas on comprend encore moins la raison de cette limitation.

J’ai l’impression que l’on ne peut pas vraiment éviter ça. Parmi les témoignages que j’ai pu lire, des comptes Adsense de toutes tailles peuvent être touchés. Surtout qu’on nous donne aucune explication claire (c’est là que Adsense devrait un fort, au moins une piste serait appréciable).

Ce qu’on pourrait faire :

  • Continuer de développer son site dans le bon sens.
  • Limiter volontairement le nombre d’annonces sur les pages qui attirent un trafic de simples curieux.
  • Vérifier qu’aucune annonce pourrait être cliquée involontairement et trop souvent par les internautes. Que l’on peut facilement distinguer les publicités du reste du contenu.

Mais la meilleure solution reste de diversifier au maximum.

Diversifier ses revenus : Les alternatives à Adsense

Ce genre de limitation peut être un coup très dur à encaisser dans un cas où l’on dépend principalement de cette source de revenu. Il faut absolument diversifier ses sources de revenus le plus tôt possible. Trouver des alternatives et les mettre en place au moins par prévoyance.

On peut potentiellement se tourner vers d’autres régies publicitaires :

Vers les plateformes d’affiliation :

Ou la vente d’articles sponsorisés :

Ou bien encore d’autres concepts.

Il existe pas mal de solutions pour parvenir à diversifier ses revenus. Mais je présenterai tout ça plus en détails dans le prochain article, puisque celui-ci commence à être assez long. Prochain article que je devrai publier dans quelques jours, dedans il y aura des alternatives bien connus, mais aussi des nouvelles que j’ai pu découvrir et qui ont des concepts assez intéressants.

Pour être averti lorsqu’un nouvel article est publié, n’hésitez pas à vous inscrire à la newsletter de Jeweb. Vous pourrez ainsi recevoir une notification par email à chaque fois qu’un nouvel article est mis en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.