Jeweb.xyz
Référencement naturel

11 conseils pour bien référencer son blog

11 conseils pour bien référencer son blog

Bien référencer son blog dans les résultats de recherche de Google est important. Ça sera donc le thème de cet article. Voici 11 conseils pour avoir un blog avec un bon référencement.

Bien référencer les articles de son blog

Publier des articles, c’est ce que l’on doit faire sur un blog ( et j’ai deviné ça tout seul ). C’est donc de ça dont je vais vous parler dans la majeure partie de cet article.

1- Trouvez des mots clés

Vous le savez certainement déjà : vous devez essayer de référencer votre blog au mieux possible sur des expressions recherchées dans Google par les internautes.

Mais pour ça il faut déjà savoir ce que cherchent les internautes dans les moteurs de recherche (enfin, Google surtout…).

Et pour ça, la plus part des blogueurs utilisent le « Keyword Planner » de Google Adwords. Disponible à cette adresse : https://adwords.google.com/KeywordPlanner?hl=FR.

Cet outil permet d’obtenir une estimation du nombre moyen de recherches mensuelles pour une ou plusieurs expressions :

Chercher des mots clés pour référencer son blog

Il suffit d’écrire quelques expressions dans le champ prévu à cet effet. Puis après vous lancez l’analyse et là Google Adwords vous donnera une (très) vague estimation du nombre de recherches mensuelles. Là, dans l’exemple ci-dessus, on peut voir que les expressions que j’ai analysé sont recherchées entre 10 et 100 fois par mois pour la plus part.

Visiblement, la requête « Comment créer un blog » semble être plutôt populaire. Puisque le nombre de recherches mensuelles se situe entre 1 000 et 10 000 par mois. C’est une requête qui m’intéresse.

Mais, en général la concurrence est rude sur les requêtes les plus populaires. Donc il ne faut pas ce contenter de viser que des grosses requêtes, il faut également viser des requêtes un peu secondaires où il est beaucoup plus facile de se positionner en première page.

2- Investissez du temps dans la rédaction de votre article

Vous avez trouvé une requête qui vous intéresse. Maintenant vous allez donc tenter de bien référencer votre blog sur cette requête et pour ça vous allez certainement rédiger un article.

Mais si vous voulez vraiment obtenir une position correcte sur cette requête, je vous recommande de jeter un œil aux articles des concurrents. Aux articles les mieux positionnés sur la requête concernée.

Premièrement, en survolant les articles de vos concurrents vous trouverez peut-être quelques idées supplémentaires pour compléter votre propre article.

Mais c’est surtout pour voir ce qu’ils ont fait. Avec quel genre d’article ils se sont hisser dans les premières positions. Plus leur article est complet, plus le votre devra l’être aussi.

Je pars du principe que vous êtes dans le même cas que moi et donc que votre blog est relativement jeune.

Donc pour avoir une chance de vous positionner sur la requête que vous ciblez, il faut déjà essayer de faire un article plus complet et/ou plus pertinent que ceux des concurrents. Il faudra investir plus de temps qu’eux pour la rédaction de votre article.

C’est pour cette raison que j’ai tendance à considérer les concurrents comme des simples points de repère. Et essayer de faire mieux qu’eux. Ça ne suffit pas tout le temps pour être mieux se référencer, surtout sur les requêtes concurrentielles, mais ça aide pas mal.

Et honnêtement, n’espérez pas trop obtenir un bon référencement avec des articles de 300 mots. Il semblerait que les articles les mieux référencés contiennent environ 2 000 mots. Comme le montre ce graphique :

02_Content-Total-Word-Count_line

Ce graphique provient d’une étude de 2016 réalisée par Backlinko, qui a analysé 1 million de résultats de recherche sur Google. Tous les résultats de cette étude sont disponibles ici : http://backlinko.com/search-engine-ranking.

3- Bien doser et positionner ses mots clés

Pour référencer un article, Google va prendre en considération le nombre de fois où certains mots apparaissent dans ce même article. Donc quand vous répétez régulièrement des mots clés dans un article, et bien vous aidez Google à comprendre en quelque sorte le sujet de votre contenu.

Grosso modo : plus des mots clés vont apparaître dans un article, plus Google aura tendance à référencer correctement cet article dans les résultats de recherche de ces mêmes mot clés. À condition que l’article reste cohérent et qu’il n’y a pas d’abus.

C’est ce qu’on appel la « densité brute ». La densité brute calcul le nombre de fois où un mot est présent sur une même page.

Mais il y’a également ce qu’on appel la « densité pondérée ». La densité pondérée va également prendre en compte le nombre de fois où un mot est présent dans une page, mais elle va aussi prendre en compte le positionnement de ces mêmes mots et ainsi leur attribuer plus ou mois d’importance.

Par exemple, les mots clés principaux de cet article sont : bien référencer son blog.

Je ne les répète pas beaucoup dans le texte car j’en n’ai pas l’occasion, donc la densité brute est relativement faible. Mais pour leur donner beaucoup plus d’importance pour le référencement, j’ai décidé de positionner cette expression clé à plusieurs endroits qui lui donneront plus de poids.

J’ai donc inclus mon expression clé dans :

  • la balise title, qui est le titre de l’article qui sera utilisé dans les résultats de recherche (entre autres).
  • la balise description, qui est la description de l’article qui sera utilisée encore une fois dans les résultats de recherche.
  • l’adresse de mon article.
  • le titre principal de mon article et le premier paragraphe de mon article. Qui ont pour but d’indiquer précisément aux lecteurs (et donc à Google) le sujet de ce contenu.

Pensez également à utiliser des mots clés secondaires. Par exemple, dans mon cas je pourrais également utiliser l’expression clé : améliorer le référencement de son blog.

4- Mettez un peu de mise en forme dans vos articles

Les éditeurs de texte proposent diverses options comme vous le savez. On peut mettre du texte en gras, en italique, en couleur… On peut aussi utiliser des listes à puces ou des listes numérotées pour certaines parties du contenu.

Le but n’est pas de faire de chaque article une oeuvre d’art. Mais je pars du principe qu’un peu de mise en forme est toujours mieux pour le lecteur. Et donc Google doit apprécier également.

Le visuel joue énormément sur le comportement des utilisateurs de nos jours. Donc il est également judicieux d’utiliser des images cohérentes pour illustrer les articles. En pensant à bien remplir la balise ALT (une sorte de description pour moteurs de recherches) de chaque illustration.

5- Pensez aux liens internes

Quand vous pensez que c’est utile, intégrez un lien interne dans le texte de votre article. C’est à dire, un lien conduisant vers un autre article de votre blog.

Exemple : Admettons que là, tout de suite, je vous parle d’un plugin que je considère essentiel pour les blogs créés avec WordPress. Les plugins WordPress ne sont pas le sujet principal de cet article, en revanche c’est le sujet principal d’un autre de mes articles. Donc je décide de vous recommander d’aller lire cet article pour plus d’informations : 7 plugins de base pour bien commencer avec WordPress.

Cela va avoir trois avantages pour moi :

  1. Ce lien peut me permettre de ne pas trop m’étendre en explications. Je n’ai pas besoin de consacrer une grande partie de mon article aux plugins WordPress, cela me permet de rester dans mon sujet principal et de ne pas trop m’égarer.
  2. Ce lien interne conduit vers un article rédigé correctement, un article complet. Ainsi je donne un bon complément d’informations aux lecteurs. Et ce qui est bon pour les lecteurs, est bon pour le référencement de mon article. Ce n’est pas comme si je faisais un lien vers une catégorie presque vide, ou un article rédigé à l’arrache.
  3. Je vais un peu me vanter : Mon article est complet, il vous explique concrètement et simplement les bonnes pratiques pour bien référencer son blog. C’est donc un article de qualité, un article qui est crédible pour Google (même si celui-ci ne sera pas forcément bien référencé sur la requête que je vise). Il a du « poids », et y inclure un lien vers un autre de mes articles permet de « partager » un peu de ce poids et ainsi d’influencer le référencement de mon autre article.

Ce sont une partie des avantages que l’on peut avoir en faisant des liens internes. Je ne vais pas m’étendre plus que ça à ce sujet là car je veux expliquer de manière simple comment bien référencer son blog sans se prendre la tête. Je reviendrai donc plus en détails sur les liens internes dans un futur article.

6- Vérifier la balise HTML de vos titres

Le titre principal de vos articles doit être en « H1 ».

Certaines balises, les balises « Hn », permettent d’ordonner, de hiérarchiser, les titres éditoriaux. Ces balises vont du H1 jusqu’au H6.

Les sous-titres sont donc des H2, H3, H4… selon l’ordre le plus cohérent. Et les titres principaux doivent être des H1.

C’est un peu long à expliquer, donc si vous ne voyez pas de quoi je parle, je vous recommande de lire cet article : http://blog.axe-net.fr/hierarchie-balises-h1-h2-hn-referencement/.

C’est vraiment important. Si je dis ça, c’est par ce que des fois je tombe sur des blogs qui contiennent des centaines d’articles, mais pour les trouver dans Google il faut pas mal creuser. Et bien souvent la cause de leur mauvais référencement semble venir du titre principal de leurs articles. Ils sont souvent en H2 quand il s’agit de blogs créés avec WordPress, ou même en H3 quand il s’agit de blogs créés avec Blogger.

Donc vérifiez bien que le titre de vos articles sont en H1, je vous montre comment faire dans cet autre article : Comment savoir si un thème WordPress est SEO friendly.

D’autres critères à prendre en compte pour bien référencer son blog

Pour bien référencer votre blog d’autres critères que le contenu de vos articles sont à prendre en considération. Et c’est ce que nous allons voir maintenant…

7- Un blog doit être responsive

Votre blog doit s’adapter à la taille des écrans. Si ce n’est pas le cas il faut changer de design car c’est pénalisant pour le référencement d’un blog sur mobile.

8- Surveillez le temps de chargement

Le temps de chargement d’un blog est un critère pris en compte par Google pour le référencement. Et c’est logique, on n’a pas envie de s’éterniser sur un site qui charge trop lentement.

Il faut donc surveiller ça. Pour commencer vous pouvez analyser la vitesse de chargement de votre blog avec cet outil proposé par Google : https://developers.google.com/speed/pagespeed/insights/?hl=fr. Cet outil vous permettra de savoir ce qui pourrait être amélioré pour que votre blog charge plus rapidement.

Et, pour les utilisateurs WordPress, voici un plugin très utile : P3 – Plugin Performance Profiler.

Plugin Performance Profiler

Ce plugin vous permettra d’analyser votre blog WordPress et de savoir quel plugin ralentit le temps de chargement :

Temps de chargement de chaque plugin WordPress

Dans mon cas, le temps de chargement des plugins (0,33 sec) me semblent correct. Une fois que vous n’avez plus besoin de ce plugin vous pouvez le supprimer. Inutile de le garder, c’est le genre de plugin qu’on utilise une fois de temps en temps.

Comme les plugins, les images ont souvent un impact négatif sur le temps de chargement d’un blog.

Il faut donc penser à réduire la taille des images (pas besoin de charger des images qui font 2000 pixels de large). Et on peut également compresser les images pour réduire leur poids.

9- Vérifiez l’utilité de vos pages

Votre blog ne va pas contenir, ou ne contient pas, que des articles. Vous avez également des catégories dans les quelles vous ranger vos articles. Ainsi que des pages de contenu fixe, des archives, des étiquettes (tags)…

Si on veut vraiment bien référencer son blog, il faut s’assurer que toutes les pages sont utiles.

Prenons Jeweb.xyz comme exemple. À l’heure où j’écris ces lignes, j’ai publié 4 articles sur ce blog. Et pour ranger ces 4 malheureux articles… j’ai 3 catégories, la page d’accueil, ma page auteur et une page d’archive mensuelle.

Donc à part ma page d’accueil, toutes mes autres pages sont complètement inutiles pour les visiteurs potentiels. Donc pour commencer j’ai mis en noindex la page auteur et les pages archive, cela veut dire que je demande à Google de ne pas les indexer. Prochainement il faudra que je m’assure de remplir les catégories et d’y rajouter une description.

J’ai également une page contact, qui contient seulement un formulaire. Cette page est vide de contenu et inutile pour 99% des visiteurs si ce n’est plus. Donc je l’ai également mise en noindex.

Je considère qu’une page inutile pour les internautes n’a rien à faire dans les résultats de recherche. Et je pense que Google doit se dire la même chose. Et d’ailleurs ça a été prouvé : des pages avec un contenu médiocre/inutile peut influencer négativement le référencement d’un blog.

Donc pour éviter ça et bien il faut s’assurer que chaque page de son blog soit utile si on décide de la faire indexer par Google. Sinon il faut faire en sorte que Google n’index pas la page, en utilisant une balise noindex.

Si je dis tout ça c’est aussi et surtout par ce que je vois des blogueurs utilisés plein d’étiquettes (autrement appelés « tags » ou « libellés ») dans leurs articles. Ça crée des dizaines de pages inutiles qui regroupent quelques malheureux articles, parfois même un seul. C’est inutile pour les lecteurs, souvent ça tourne même au spam. Donc Google doit voir ça dans un mauvais œil.

10- Obtenez des liens utiles

Google accorde une importance démesurée aux liens entrants d’un blog, aux « backlinks ». Et disons le franchement : ça rend Google manipulable.

Ça peut permettre aux blogueurs concurrents d’avoir un meilleur référencement que vous sur des requêtes importantes. Même si ils investissent moins de temps que vous dans le développement de leur blog et la rédaction de leurs articles.

Donc pour éviter ce genre de désagrément, et bien référencer son blog, il faut faire en sorte d’obtenir des liens utiles régulièrement.

Par « lien utile » je veux dire : lien qui n’a pas pour seul but de bien référencer son blog. Par exemple, lorsque vous faites un lien vers votre blog, posez-vous la question : Si Google n’existait pas, est-ce que je ferais quand même ce lien ? Si la réponse est oui alors n’hésitez pas. Vous vous apprêtez à faire un lien sûrement pertinent qui aura un impact positif sur votre référencement.

Le mieux c’est de recevoir des liens plutôt que d’aller en créer soi-même. Des liens naturels donc. C’est beaucoup plus intéressant pour le référencement et en plus ça fait plaisir de recevoir des liens vers son blog sans rien demander.

Et pour ça il faut publier pas mal d’articles pour devenir une sorte de référence dans la thématique de son blog, donc ça demande beaucoup de travail. Ou alors il faut rédiger des guides, des tutoriels, ça marche très bien ça aussi sur la durée.

Beaucoup de blogueurs voient les liens comme une sorte de raccourci pour bien référencer leur blog. Mais il ne faut pas oublier qu’on ne crée pas un blog de qualité en faisant des liens bêtement, le contenu doit rester la priorité.

11- Mon dernier conseil pour bien référencer son blog

Prenez le temps de rédiger des titres accrocheurs pour vos pages et vos articles. De préférence plus accrocheur que ceux de vos concurrents.

L’objectif est d’optimiser le CTR des pages et des articles dans les résultats de recherche. Le CTR c’est le taux de clic par rapport au nombre d’affichage.

Je n’ai rien pour le prouver, mais j’ai l’impression que ça aide à mieux référencer son blog.

Par exemple : Si vous avez un article positionné en 7ème position sur les résultats d’une requête, et que cet article attire plus de clics qu’un concurrent placé en 6ème position. Et bien je pars du principe que Google le voit, et qu’il prend certainement cette donnée en compte. Si j’étais à la place de Google, et bien par logique j’envisagerai de de faire passer le 7ème résultat en 6ème position, et vice-versa.

Et au pire, même si cela n’agit pas sur le référencement et bien l’optimisation du CTR permet au moins d’attirer un maximum de visiteurs.

Moi pour optimiser le CTR de certains titres d’articles, j’utilise souvent un chiffre. Comme pour cet article : 11 conseils pour bien référencer son blog. Ça attire plus de clics qu’un titre classique qui ne se différencie pas des autres, du style : Comment bien référencer son blog.

On peut également utiliser des mots accrocheurs ou des promesses : Le guide ultime pour parfaitement monter à cheval; Les meilleurs solutions pour perdre du poids; Le secret pour toucher son coude avec sa langue…

Et de préférence, il faut jeter un œil aux titres des concurrents encore une fois pour adapter votre titre (et donc votre article) en conséquence.

L’essentiel pour bien référencer son blog

Voila, c’est ici que se termine cet article. Je pense que j’ai résumé l’essentiel à savoir.

Au final pour bien référencer son blog il faut principalement raisonner de manière logique et se concentrer essentiellement sur le contenu. Et je conseil de ratisser large, même si ça demande plus de travail. Ne faites pas une fixette sur quelques requêtes concurrentielles, voyez grand.

Un bon référencement c’est important. Mais il ne faut pas en faire une obsession. La principal préoccupation doit être la qualité de votre blog… et c’est justement comme ça qu’on peut obtenir un bon référencement. 😉

Commentaires

  1. Super article, on se fait tout un monde du référencement, mais ce n’est finalement qu’une histoire de bons sens !

  2. Super ton article 🙂 je trouve ton blog épuré et sympas. As-tu découvert d’autres astuces ?

    Adrien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.