Référencement naturel

SEO : Utiliser la longue traîne pour un meilleur référencement

SEO : Utiliser la longue traîne pour un meilleur référencement

La longue traîne (ou « long tail » en anglais) est un concept SEO particulièrement intéressant à exploiter pour augmenter naturellement le trafic de son site, de son blog.

L’objectif est d’étendre le référencement naturel de son site à un grand nombre de requêtes « secondaires » qui au premier abord peuvent sembler inintéressantes à cibler car très peu recherchées individuellement. Mais lorsque l’on cumule toutes ces petites requêtes, celles-ci peuvent apporter bien plus de trafic que l’on pourrait le penser, et surtout très facilement car peu de concurrence. De plus, la longue traîne permet d’acquérir du trafic souvent très ciblé et donc facile à convertir.


Qu’est-ce que la longue traîne en SEO ?

La longue traîne en SEO, concerne les mots clés qui sont peu recherchés par les internautes. Individuellement, les requêtes de la longue traîne apportent très peu de trafic. Contrairement aux mots clés de la courte traîne (ou la « tête de longue traîne ») qui sont très recherchés dans les moteurs de recherches et qui peuvent par conséquent apporter un trafic important, même individuellement.

Étant donné qu’une image vaut parfois 1000 mots, voici généralement comment on illustre le concept de la longue traîne :

Illustration de la longue traîne en SEO

En tête, se situent donc les mots clés les plus recherchés par les internautes. Ils sont quantifiables, on peut assez facilement compter les mots clés qui génèrent le plus de trafic dans une thématique précise.

De manière générale, on a tendance à dire que les requêtes de la courte traine sont souvent constitués de un à trois mots selon les thématiques.

Quant à la queue de la longue traîne, celle-ci est constituée d’un nombre de mots/expressions clés incalculables et beaucoup moins recherchés individuellement. Et pourtant, on estime que 80% du trafic se joue au niveau de la longue traîne.

Concernant les requêtes de la longue traîne on a tendance à dire qu’elles sont constituées de 3 mots et plus. Mais en réalité ce n’est pas toujours qu’une question de nombre de mots, ça se joue aussi sur la manière dont est formulée la requête concernée.

Quels sont les avantages des mots clés de la longue traîne ?

Comparaison : courte traîne vs longue traîne

Ci-dessus, dans le premier cas on voit une requête très concurrentielle, probablement plus proche des 10k de recherches que des 1k. Qui peut apporter énormément de visiteurs si on obtient la première position. Mais où il est extrêmement difficile se faire une place tellement les résultats sont nombreux. Aussi, on ne connait pas forcément la demande précise des internautes, le ciblage n’est pas très précis.

Dans le deuxième cas on a une requête beaucoup plus ciblée, une demande précise de la part de l’internaute. On sait ce qu’il veut, et donc si on répond à sa demande ça facilitera certainement la conversion. Et une concurrence beaucoup moins importante.

Et, cerise sur le gâteau, le premier résultat mis en avant n’est même pas un article complet. Il s’agit simplement d’un paragraphe issu d’un article qui cible à la base une autre requête. Le propriétaire du site concerné à simplement eu la bonne idée d’inclure un sous-titre (avec la requête exacte) et un paragraphe dans un article beaucoup plus grand qui vise une toute autre requête. Il a juste pris le temps de d’optimiser sa longue traîne.

Alors certes, le deuxième cas ne vaut pas les 10k de recherches mensuelles du premier, mais pour le propriétaire du site c’est du « trafic facile », et dont il connait parfaitement le besoin.

On notera également la différence au niveau des pubs. Il y a énormément de publicités sur le premier exemple, et aucune sur le second. On peut donc en conclure également que si l’on souhaite optimiser ses coûts d’acquisition, la longue traîne est là encore une bonne piste à explorer.

Autres exemples de mots-clés de longue traîne…

Source : Semrush

Quand on parle de la longue traîne, on prend souvent comme exemple les questions posées aux moteurs de recherches. C’est le cas avec l’exemple ci-dessus mis en avant par Semrush : « pourquoi mes plants de tomates jaunissent ».

L’objectif est généralement de répondre à une demande précise de la part des internautes :

  • Courte traîne : Créer un site.
  • Longue traîne :
    • Créer un site sans savoir coder.
    • Comment créer un site rentable.
    • Comment créer un site pour mon restaurant.
    • Combien ça coûte de créer un site.
    • Quel outil choisir pour créer son site internet.
    • Apprendre à créer un site internet.
    • Comment créer un site internet pour une entreprise gratuit.
    • Etc, etc…

Les requêtes de la longue traîne ne sont pas toujours très longues, ce ne sont pas toujours des questions, elles peuvent parfois être simplement constituées de synonymes ou d’une simple combinaison de mots que peu de gens pensent à utiliser.

Comment inclure la longue traîne dans sa stratégie SEO ?

Comment est-ce qu’on utilise la longue traîne, comment est-ce qu’on l’optimise ? Et bien c’est assez simple, il suffit simplement de penser à rechercher des mots / expressions clés qui gravitent autour de la thématique ciblée. Il existe de nombreux outils pour nous aider à savoir ce que les gens recherchent, pour connaître les demandes qui peuvent nous échapper.

Et on peut ensuite utiliser les requêtes de plein de manières différentes :

  • Bien souvent il suffit de penser tout simplement à utiliser les bons mots / expressions dans ses articles.
  • Comme on l’a vu avec l’un des exemples précédents. Si la requête est plutôt intéressante on peut y accorder un sous-titre et paragraphe dédié, dans un article ciblant une autre requête mais qui reste dans la même thématique. Ce qui permet par la même occasion de bien meubler son contenu.
  • Selon la nature du site – là c’est vraiment certains sites en particulier – on peut parfois exploiter le footer, la sidebar, et autres éléments qui se répètent sur toutes les pages, pour influencer d’un seul coup la longue traîne sur l’ensemble du site concerné.
  • Les metadonnées de chaque article (balise title, meta-description..) peuvent également inclure des termes supplémentaires pour développer la longue traîne, c’est d’ailleurs recommandé.
  • Pour les requêtes vraiment intéressantes on peut y consacrer tout un article pour traiter le sujet concerné. Ce qui peut permettre d’avoir une position assez forte. En partant pourquoi pas sur la construction d’un « silo » si on veut couvrir l’ensemble du thématique (le silo est un autre concept SEO, très intéressant également).
  • Les images, leur attribut ALT, sont également un élément à ne pas négliger.

Comment trouver des mots clés de longue traîne

Il y a plein d’outils pratiques qui nous permettent de trouver des expressions et mots clés de longue traîne assez facilement. Ils permettent d’obtenir des idées qui sont toujours bonnes à prendre pour optimiser le référencement.

Les outils pour trouver des mots clés

– AnswerThePublic

AnswerThePublic est clairement l’outil que je préfère, simple, efficace et gratuit. Il suffit de sélectionner le pays et la langue, de taper son mot clé principal puis de lancer une recherche.

Ensuite AnswerThePublic nous propose tout un tas d’expressions de recherches qui sont en relation avec le mot clé concerné :

Idées de mots clés générées par Answer The Public

Là par exemple en recherchant le mot clé « référencement naturel », AnswerThePublic me propose 196 résultats d’expressions plus ou moins recherchées autour de ce mot-clé principal.

– Google Ads Keyword Planner

Google Ads Keyword Planner est également une très bonne source d’idées. Deux outils sont intéressants sur cette plateforme. Premièrement il y a l’outil pour obtenir une estimation du volume de recherches en fonction du mot clé que l’on renseigne :

Obtenir le volumes de recherches mensuelles via Google Ads Keyword Planner

Et le second outil « idées de mots clés », qui permet d’obtenir des suggestions en fonction d’un mot clé principal :

Idées de mots clés générés par Google Ads Planner

– Keyword Tool

Keyword Tool, outil gratuit encore une fois, est lui aussi très intéressant pour trouver des mots clés de longue traîne. La version payante donne davantage de détails, notamment sur les fréquences de recherches, mais la version gratuite reste déjà bien pratique pour avoir de nombreuses idées :

Keyword Tool générateur de mots clés

Keyword Tool permet donc d’avoir des suggestions de mots clés, mais aussi de connaître les questions plus ou moins fréquentes des internautes à partir d’un mot-clé.

– Autres outils utiles la longue traîne…

Il existe pas mal d’autres outils pour générer des idées de mots clés. Il y a par exemple la plateforme UberSuggest qui est intéressante et qui peut être utiliser gratuitement en partie.

Et on pourrait également citer des outils comme kwfinder, SECopckpit, Semrush, SEObserver

Les suggestions de recherches par Google

On peut aussi s’aider des résultats de recherches de Google. Différents éléments peuvent apporter des idées.

Il y a premièrement ce que Google appel les « prédictions et recommandations » de recherches :

Prédictions et recommandations de recherches par Google

Là par exemple on obtient des suggestions intéressantes rien qu’en tapant « Qu… créer un site ».

On peut également s’aider des « autres questions posées » mises en avant par Google :

"Autres questions posées" par Google

Et, enfin, on peut aussi s’aider des « recherches associées » qui apparaissent en bas des résultats de recherche :

"Recherches associées" par Google

Conclusion

Alors il y a bien entendu d’autres solutions pour s’aider dans la recherche de mots clés pour optimiser la longue traîne. J’aurai par exemple pu parler de la search console de Google, qui est un outil bien pratique pour appuyer sur certains mots clés. Ou du fait de simplement rechercher des synonymes. Etc etc.

Mais bon je pense qu’on a déjà pas mal de pistes à explorer, et cela devrait être déjà bien suffisant.

Pour conclure, n’hésitez pas à abuser de la longue traîne. Non seulement ça viendra compléter vos articlesles plus importants, mais en plus de ça c’est une très bonne solution pour obtenir du trafic facilement et faire connaître son blog en se référençant correctement. En profitant du fait que la concurrence est relativement faible.

Donc c’est également un très bon point pour les jeunes sites qui n’ont pas forcément une ancienneté/autorité suffisante pour ranker sur des grosses requêtes concurrentielles.

Comments

  1. 👍👌💛💚🧡

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.